Qu´est-ce que la réalité virtuelle?

La réalité virtuelle est une technologie informatique qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels.

Selon les technologies employées, elle permet à l’utilisateur de resentir un univers virtual par le biais de ses différents sens: la vue le plus souvent mais aussi le toucher, l’ouïe, l’odorat.

La réalité virtuelle permet donc de vivre une expérience d’immersion et de mener une activité senso-motrice dans un monde artificiel. Afin de garantir une immersion totale, l’utilisateur se sert d’un casque de réalité virtuelle. Cet objet utilise le principe d’affichage en 3D stéréoscopique pour placer le visualisateur dans un monde virtual généré par une machine.

Attention!

Il ne faut pas confondre la réalité virtuelle avec la réalité augmentée.
La réalité augmentée ajoute des éléments virtuels dans un environnement réel alors que la réalité virtuelle créé virtuellement un environnement réel ou imaginaire.

Quand on parle de réalité virtuelle aujourd’hui, on pense immédiatement aux casques ou aux lunettes VR qui se démocratisent de plus en plus dans un large panel de secteurs: jeux vidéo, immobilier, industrie, médecine, sécurité, événementiel….

La réalité virtuelle comprend en réalité toutes les technologies plongeant un utilisateur dans un environnement artificiel.

Il faudra attendre le début des années 90 pour voir l’apparition des premiers casques de réalité virtuelle tel qu’on les connaît de nos jours. C’est d’abord la NASA qui donne la première impulsion dans la réalisation de casque VR grâce à des programmes de recherche qui permettront une multitude de progrès dans ce domaine.

Si l’on devait résumer en quelques éléments fondamentaux qui définissent une expérience en réalité virtuelle, on ne manquerait pas de citer les deux suivants:

  • Des images en trois dimensions qui sont pensées en fonction de la perspective de l’utilisateur
  • La capacité à suivre certains mouvements de l’utilisateur. En particulier sa tête et ses yeux, et faire en sorte que l’environnement 3D s’adapte à sa perspective et à ses mouvements.

Le casque de réalité virtuelle a la lourde tâche de vous envoyer dans un environnement virtuel en vous faisant croire que les scènes qui s’y produisent sont bel et bien réelles. Comment cet accessoire exerce-t-il son pouvoir de persuasion? En grande partie grâce à son écran stéréoscopique.

Vos deux yeux voient les mêmes images, mais pas tout à fait dans le même angle afin d’obtenir un effet de profondeur.

Le réalisme des mouvements est quant à lui obtenu avec plusieurs capteurs : le gyroscope pour les angles, l’accéléromètre pour les mouvements 3D, et le magnétomètre pour détecter la position du casque. Côté audio, l’immersion est assurée par le son spatialisé qui reproduit les bruits depuis des angles différents en fonction de la position de l’utilisateur.

A quoi sert la réalité virtuelle ?

Pour le grand public, la réalité virtuelle est très souvent associée aux jeux vidéo. Certains clips musicaux ou films en 3D s’appuient aussi sur la réalité virtuelle. Mais les fins de la réalité simulée par ordinateur ne sont pas uniquement ludiques.

Pourquoi la réalité virtuelle dans le cadre de la formation?

C’est dans le domaine de la formation que la réalité virtuelle a le plus d’impact.

En effet, par rapport à une formation classique, on fait ici appel à des techniques immersives qui viennent compléter le contenu d’une formation dite traditionnelle.

La réalité virtuelle est reconnue pour être parfaitement adaptée à la formation et permet d’être dans un environnement cohérent, simple d’accès, et avec les mêmes proportions. Le gros point positif de l’immersion en réalité virtuelle c’est avant tout le sentiment de présence qui est très accru. De plus, la réalité virtuelle est capable de générer un un univers numérique qui ressemble au réel.

Pour l’utilisateur qui se plonge en immersion, il n’y a aucun effort cognitif à faire. Les plus débutants ne sont pas déroutés face à leur environnement de travail digitalisé.

Ainsi, la réalité virutelle s’invite dans les outils traditionnels de formation. Parfois, elle dépasse même leurs performances et offre un meilleur terrain d’apprentissage. Le taux de concentration et de mémorisation est inégalé, grâce à un engagement fort. On enregistre un taux d’attention de 100%. Lorsque l’élève porte le casque, il plonge entièrement son regard dans l’environnement virtuel. Il ne peut pas faire autre chose ou voir quelqu’un d’autre. Il n’y a aucune distraction extérieure, si bien qu’il est seul face à la situation et à ses responsabilités. C’est particulièrement intéressant dans le cadre des formations en langues car cela optimise la concentration de l’étudiant.

Un mode d’apprentissage ludique qui permet de progresser dans la maîtrise des langues sans savoir l’impression de travailler!

Plus d'articles

Recevez un essai gratuit et découvrer l'apprentissage en VR